Gurat

Kilométrage: 1.5km

Type de balade: Balade commentée

Secteur: Nouvelle Aquitaine

Thème: Beaux Paysages

Au Moyen Âge, à l'Ermite, en direction de Ronsenac, était autrefois le petit prieuré de Saint-Jacques de l'Ermitage, qui dépendait de l'abbaye de Saint-Cybard. L'église de cette paroisse d'Angoumois dépendait du diocèse de Périgueux. Principalement aux XIIe et XIIIe siècles, Gurat se trouvait sur la branche orientale d'une variante nord-sud de la via Turonensis, itinéraire du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle qui passait en Charente par Nanteuil, Saint Amant, Angoulême, Dirac, La Valette et Aubeterre22. La Baudie, dans l'est de la commune, était jusqu'au milieu du XIXe siècle la propriété de la famille de Corlieu. Charles, petit-neveu de François de Corlieu, l'historien de l'Angoumois, en était devenu propriétaire à la suite de son mariage avec Nicole Grimouard, fille de François Grimouard, sieur de la Croix en 161123. Au début du XXe siècle, Langelie était la propriété de Paul Déroulède. L'industrie était alors représentée par l'importante minoterie du moulin Goujat, appartenant à M. Jougier24. En 1856, le cimetière est transféré hors du bourg et est bénit par Monseigneur Cousseau. En 2012, le bas-bourg a connu une rénovation complète de ses rues et de la place du champ de foire, qui pour l'occasion a été réaménagée avec une piste cyclable.

S'y rendre Ouvrir dans l'application Cartes IGN

Carte

Fond de carte IGN

Points d'interêt

Départ

Afficher les illustrations
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos conditions générales d'utilisation.